A Cholet la chemise se fait citoyenne

29 septembre 2009
Auteur: admin

Le marché de la confection connait les creux entre les saisons. Alors pour éviter le chômage partiel, à Cholet des entrepreneuses se mobilisent. Du savoir faire d’un atelier de confection à Nuaillé dans le Maine et Loire, qui travaille dans l’année pour la confection des vêtements IKKS, Catimini… et avant la fermeture en 2008, pour New Man, à la vente directe d’articles de textile auprès du consommateur, via le web. Ces femmes de l’atelier de confection ad confection se sont lancées dans la vente « chemises solidaires » : des chemises hommes, de qualité, avec une étiquette sur le col qui indique « Fabriqué à Nuaillé – Maine-et-Loire – France« . C’est un vrai défi que veulent relever ces deux gérantes de Ad Confection , Danielle Simonneau et Annie Pillet : innover pour survivre, maintenir des emplois locaux, pérenniser le savoir faire de la confection Choletaise. Encore un bel exemple du dynamisme des Mauges !
n
la chemise solidaire ad confection à cholet
n
nLes chemises sont fabriquées en février mars ou en septembre octobre, qui correspondent aux mois creux. Il leur faut vendre 3000 chemises pour assurer la survie de l’activité et l’emploi des 7 salariés.
n
nEn toute transparence, détail du coût d’une chemise à 59,50 € TTC :

n

    n

  • 19,60 % du prix client est à destination de l’état puisqu’il s’agit de la TVA. Il reste donc un tarif de 47.83 € HT réparti de la façon suivante :
  • n

  • 17 % est consacré à l’achat du tissu et des fournitures (Ad Confection a fait le choix d’acheter son tissu dans la zone euro de l’Union Européenne, au Portugal).
  • n

  • 48 % salaires et charges du personnel (7 salariées).
  • n

  • 13 % de frais généraux.
  • n

  • 7 % amortissements, emprunts et charges financières (sachant que l’atelier a bénéficié d’un don de la société New Man pour le matériel, les bobines, …)
  • n

  • 14 % charges et revenus des deux gérantes.
  • n

  • 1% marge sur vente.
  • n

n


n
nPour passer commande d’une chemise solidaire, (2 modèles et 4 coloris) comptez une soixantaine d’euros. Il faut utiliser le formulaire en pdf, jusqu’à ce que la boutique en ligne soit ouverte (prévue pour fin Octobre) : http://www.adconfection.fr/ensemble_relocalisons.pdf.

nnn

A noter que toutes les commandes passées avant le 07 Octobre seront traitées cette saison ! Dépêchez vous ^^
n
nRejoindre ad confection sur Facebook
n
nLire d’autres articles sur Abonéobio sur les initiatives originales dans la région de Cholet et en Pays de la Loire, dans le développement durable et le textile durable, à base de coton bio, de chutes recyclées, de tissus éthiques ou de démarches solidaires :
n
n++ Des vêtements bio et équitables dans les lycées des Pays de la Loire
n++ Recycler le textile, l’exemple d’Urgania
n++ La fashionista devient récessionista
n++ Mulliez, la fibre écologique et citoyenne pour les vêtements professionnels

8 réponses à “A Cholet la chemise se fait citoyenne”

  1. Le nouveau site internet de Ad confection est en ligne : http://www.adconfection.fr/ Il est à peine terminé mais vous pouvez déjà naviguer etdécouvrir…Vous pouvez aussi acquérir les articles fabriqués auxpériodes creuses de l’activité. Le règlement se fait uniquement àl’aide de Paypal (mais cela ne change rien, il vous faut detoutes les façons votre carte bancaire et cela n’a aucun surcoût pourvous).

  2. concordia02 dit :

    Suite journal télé TF1 du 1/12. Bravo pour l’initiative des leaders et le suivi de tout le personnel. J’aimerai que vous présentiez une photo (recto-verso) de votre chemise citoyenne. Il est certain que vu le prix cela ne vous donnera pas une très grande production, mais vous allez pouvoir faire la jonction. Encore bravo.

  3. icojack@orange.fr dit :

    b
    nBravo soyez perseverants dites moi comment passer commande courage!! vous allez y arriver JACKO

  4. fondeville dit :

    je desire commander 1 chemise manche longue taille 41.42
    ncomment dois faire
    nmerci pour la reponse

  5. fondeville > il faut aller sur leur site 🙂 http://www.adconfection.fr/

  6. toto dit :

    Bravo pour leur initiative. Mais rien ne dit dans l’article que ces chemises sont bio.
    nIl ne faut pas faire passer pour bio ce qui ne l’est pas.
    nUn produit bio, c’est aussi un produit sérieux avec des certifications et de la transparence. Alors si c’est bio bravo, si non il faut le dire précisément et clairement.
    nA bonne entendeur.

  7. TOTO > l’article ne parle pas de chemise bio mais de chemise citoyenne 🙂

  8. Mouréreau dit :

    Est-il indiscret de vous demander comment vous vous situez par rapport au mouvement coopératif?
    nAvez-voous pu contacter les Collectivités qui ont besoin d’acahat de vêtements professionnels?
    nMerci