390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?

Auteur: admin

Chaque français rejette 390 kg de déchets par an, c’est beaucoup ! Comment réduire ce volume à la maison comme au bureau ? L’Ademe lance une nouvelle campagne de prévention pour réduire les déchets à la source, en espérant atteindre les objectifs du Grenelle de l’Environnement : diminuer la production d’ordures ménagères de 7 % par an et par habitant pendant 5 ans. Finalement avec 12 éco gestes simples chacun peut revoir ses pratiques et alléger sa poubelle : je donne des livres, j’utilise un cabas, je fais réparer mes appareils ménagers, je donne des vêtements, j’achète des éco recharges, je loue des outils, j’utilise des piles rechargeables, j’achète à la coupe, je limite mes emballages, je fais mon compost, je mets un stop pub, je limite mes impressions, ….;
n
12 éco gestes pour réduire nos déchets en famille
n
nParce que nos achats deviennent en partie nos déchets ….
n
nLes déchets s’accumulent à la maison comme au bureau sournoisement, sans forcément qu’il y ait de prise de conscience de l’impact sur notre empreinte écologique. Et pourtant en 40 ans, la production d’ordures ménagères a doublé ! Aujourd’hui, chacun d’entre produit 590 kg de déchets par an (390 kg dans nos poubelles et les conteneurs de tri, et 200 kg en déchetterie…). Réduire ces déchets commence par acheter différemment : selon une étude de l’ADEME chaque Français pousse en moyenne 530 kg /an dans son chariot d’hypermarché, ce qui représente en bout de chaîne 73 kg de déchets par an ! Alors que le consommateur éco-responsable, (celui qui réduit les emballages, ….) pousse un chariot allégé avec 26 kg de déchets en moins. A la clé des économies d’emballages mais aussi des économies dans le budget aussi ( 400 à 500 € )!!!.
n
nEtes vous un pousseur de chariot maxi déchets ou un pousseur de chariot mini déchets ?
n
nLe pousseur de chariot Maxi déchets achète :

n

    n

  • des produits en emballages individuels
  • n

  • des piles jetables,
  • n

  • des lingettes pour le ménage, …
  • n

  • des boites de mouchoirs à usage unique
  • n

  • de l’eau en bouteille
  • n

n

nLe pousseur de chariot mini déchets préfère :

n

    n

  • réutiliser les serpillères,
  • n

  • les piles rechargeables,
  • n

  • consommer l’eau du robinet
  • n

  • opter pour les emballages sans vide 🙂
  • n

  • se débarrasser des emballages superflu directement à la sortie le magasin (quand c’est possible !)
  • n

nn

nnn

Au final consommer durable pour les français (51%) c’est surtout éviter le gaspillage et ne plus consommer des produits ni de services superflus.

n

    n

  • Pour 24 %, c’est consommer des produits plus robustes et plus économiques à l’usage sur la durée
  • n

  • Pour 21 %, c’est réduire sa consommation en général
  • n

  • et pour 6 %, c’est louer et échanger des produits et services plutôt que de les acheter
  • n

n

n++ www.reduisonsnosdechets.fr
n
nLire d’autres articles sur Abonéobio sur la réduction des déchets au sein d’une famille, l’impact de nos poubelles sur l’empreinte écologiques, les actions de sensibilisation de l’ademe pour encourager la consommation durable, …
n
n++ Vous connaissez votre empreinte écologique ? Petit calcul…
n++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
n++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es…
n++ Optez pour les briquettes de lait et jus de fruits et recyclez les
n++ Acheter Lohas, moins et mieux
n++ Devenir décroissant ça s’apprend….
n++ 2009 ou l’éloge de la consommation raisonnée
n++ Le Déclic de la Pratique Bio d’Abonéobio
n++ L’empreinte écologique de la famille Kiagi
n++ Sur Top Santé Laurence Moulin, la femme écolo du mois, nous abonne au bio !

2 réponses à “390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?”

  1. Pollueur Z dit :

    Aujourd’jui en ce monde ! La pollution est devant nous ! COOL =)
    nVive la polution
    nCerte tous ces écologistes sont la mais ne font rien pour bouger !!

  2. pollux dit :

    Comme mon pseudo l’indique je suis le pollueur x. Grâce à moi et mon père avant moi de gros industriels, spéculateurs, profiteurs et salopards en tous genres, se sont enrichis en polluant sans le moindre scrupule depuis des décennies. Je ne suis disposé, en aucune manière, à payer encore pour lutter contre la pollution. Commençons par interdire à la vente tous ce qui n’est pas biodégradable, ou faisons verbaliser un industriel quand on retrouve un de ses emballage plastique dans l’estomac d’un dauphin ou d’un cétacé. La plupart de ces gents là font maintenant de la pub à thème écolo ou bio pour bien garder fidèle la clientèle de pollueurs x.