Jouer au golf avec une éco balle de golf biodégradable

28 janvier 2010
Auteur: admin

Les golfs regorgent de balles perdues qui mettent des années à se dégrader. Rien qu’aux USA, les greens accumulent chaque année plus de 300 millions de balles perdues, un souci pour l’environnement. Mais voilà qu’une entreprise installée à Indianapolis se lance sur le marché de la balle de golf biodégradable. Et en plus, elle se dissout dans l’eau et apporte à manger aux poissons ! A l’extérieur de la balle une couche en plastique biodégradable (un polymère liposoluble) libère en 48 heures un contenu dont raffolent les poissons. Désormais les amateurs de golf peuvent s’adonner à leur sport favori face à l’océan ou sur le pont d’un bateau croisière. Pas mal comme décor !
n
Eco-balls-golf-balle de golf biodégradables
Sauf que les pauvres poissons qui se prennent une balle sur la tête ne doivent pas être du même avis !
n
eco balle de golf une balle de golf biodegradable
n
On verra peut être des golfeurs en croisière taper dans des éco balles de golf sur le futur paquebot écologique Eoseas des Chantiers de l’Atlantique ?
n
n
n
Sur le pont d’un bateau croisière comme ailleurs, faut juste savoir taper dans la balle 🙂

n

nnnnn
une balle de golf biodégradable pour jouer au golf en croisèren

nnn

nSource : http://www.ecogolfballs.com/
n
nLire d’autres articles sur abonéobio sur le golf et son impact sur l’environnement, sur le fait de concilier le sport et le respect de l’environnement
n
n++ Le golf, un luxe des pays riches et bien arrosés
n++ Concilier sports et développement durable

3 réponses à “Jouer au golf avec une éco balle de golf biodégradable”

  1. lapinblanc dit :

    c’est tout de même dommage de parler d’eco balle, cela n’a rien d’écologique la réalisation d’une telle balle, ni son utilisation, et parce que c’est dissoluble et biodégradable on a le droit d’en balancer partout. Un nouveau droit à polluer ? tres bien les articles annexes, votre blog est sympa mais je ne comprends pas ce billet.

  2. lapinblanc > c’est une manière d’interpeler. Si le golf existe et séduit, si une entreprise se lance sur ce créneau c’est que derrière y matière à faire évoluer les pratiques. Cette balle a nécessité de l’énergie et des matières premières pour sa production c’est vrai, mais si la réflexion de fond sur le golf doit exister (voir mon précédent billet sur le fait qu’il s’agit d’un luxe pour des pays bien arrosé !) je trouve intéressant qu’une société propose une alternative à la balle classique. Maintenant c’est ce que je dis, pas sûre que les poissons apprécient qu’on leur balance brutalement des balles dans un milieu naturel qui justement à besoin de sérénité et de réduire l’empreinte de l’homme :(. (voir le film Océans). Je ne suis pas golfeuse personnellement mais y a de quoi faire changer les mentalités. Je suis allée un fois à une remise de prix pour un challenge golfeurs en Anjou. J’avais été sollicitée pour remettre un prix offert par aboneobio. J’ai été très décue par les comportements de ces pratiquants. Je pensais que le golf qui séduit notamment pas son coté contact avec la nature (même si dans le cas d’un golf on parle de nature complètement travaillée), amenaient des gens sensibles à l’environnement, en fait pas vraiment. Si le fait de parler d’une écoballe permet de déclencher chez les golfeur une prise de conscience sur le fait que les balles que lui utilisent ne sont pas éco, et bien on aura peut être avancé ..d’un pas…

  3. Tourtour dit :

    Ce concept de balles est très bien car ils évitent que les gens fortunés tapent des vrais balles depuis leur yacht et provoue ainsi des accidents sur les mammifères. Ocean Golf basée sur la Côte d’Azur est le distributeur pour la France. C’est un pas de plus vers l’écologie