Des poubelles qui donnent des ailes aux avions…

24 février 2010
Auteur: admin

Voyager c’est toujours une aventure séduisante, mais prendre l’avion impacte lourdement son bilan carbone. C’était sans compter l’innovation de la compagnie British Airways qui prévoit de remplir les réservoirs de ces avions avec nos poubelles ! Et oui du carburant vert à base de déchets ménagers et industriels pour remplacer le kérosène hyper polluant. La compagnie envisage de produire 73 millions de litres de ce carburant vert par an dès 2014 ! Intéressante cette initiative quand on sait que les émissions de ce carburant issus de déchets produirait 95 % d’émission carbone en moins. Belle idée de cradle to cradle. Alors va t on pouvoir voyager sans crainte une hausse de notre empreinte écologique ?
n
avio British Airways
n
nA priori la seule limite est …que la technique ne serait pas encore au point. Avec un rendement très limité, l’impact sera très faible, car la compagnie avoue ne pouvoir exploiter ce carburant que sur 2 % de sa flotte ! Il ne faut pas oublier que 20 % des appareils les plus anciens sont responsables de 60 % des émissions.

nCette compagnie de l’aérien fait des efforts : elle s’est engagée à réduire de 25% ses émissions de dioxyde de carbone d’ici 2025 et de 50% d’ici 2050. Et c’est aussi la 1ère compagnie à avoir proposer à ses clients des compensations carbone (en 2005). Là elle a signé un partenariat avec Solena (Compagnie américaine, leader des énergies renouvelables) pour ce projet de valorisation de la biomasse, baptisé BioJetFuel de Solena et British Airways, avec 1200 emplois à la clé, pour une implantation de l’usine du coté de Londres. A voir aussi que les déchets qui seront ainsi valorisés représenteront une économie réelle (estimée à 36 millions GBP (?))pour les communes qui n’auront plus à les traiter, et du coup une facture allégée pour le contribuable : bonne nouvelle pour les Londoniens !
n
nVoir le communiqué de presse de la compagnie
n
nLire d’autres articles sur aboneobio sur les avions, le bilan carbone du transport aérien, l’empreinte écologique, la valorisation des déchets ménagers, sur la réduction des déchets dans nos poubelles, les émissions de co2, les initiatives de carburant vert et de transport propre, …
n
n++ Vu du ciel, la densité du trafic aérien
n++ Vous connaissez votre empreinte écologique ? Petit calcul…
n++ Echange kms contre kgs de CO2
n++ Départ en vacances, l’écologie ça compte ?n++ Jeremie Lenoir photographie les paysages envahis et détruits par l’homme
n++ Le co2 s’affiche sur le produit
n++ Carburant, comment économiser ?
n++ Transport propre ?
n++ 390 kg de déchets par an par personne, et si on réduisait ?
n++ Des huiles végétales dans le biodiésel brésilien, déjà 2 % et demain 5 %
n++ L’huile de palme pour faire rouler nos voitures ?.une aberration écologique !
n++ Résolutions écolos en 2010
n++ Nantes prix de la ville CIVITAS 2009, championne des transports durables
n++ Faites le plein d’algues..à Venise
n++ Vous prendrez bien un peu de betteraves ou de céréales dans votre plein ?
n++ Biocarburants : chronique d’un désastre annoncé
n++ Donnes moi ta poubelle, je te dirais qui tu es…
n++ Biocarburant contre malnutrition : faut choisir !
n++ Global EcoPower l’énergie verte à partir de cakes !
n++ Transporter vos colis avec practicité et écologie

11 réponses à “Des poubelles qui donnent des ailes aux avions…”

  1. Alix dit :

    IL faut remplacer l’ensemble des incinérateurs par des usines de méthanisation en s’appliquant à créer de petites unités. En sortie de ces centrales de métahnisation on peut soit utiliser le méthane soit le transformer en éthanol (equivalent au diesel) ou le polymériser. La France consomme 81 millions de tonnes de brut et nous avons une capacité avec nos poubelles de produire plus de 240 millions de Tonnes d’equivalent pétrole en recréant de l’emploi … Où est ce que ca beug????

  2. alix dit :

    Le train, comme le tram et le tramway posent un seul petit probl… Afficher davantageème aujourd’hui le coût et la flexibilité… A court terme il est plus simple de creer des lignes de bus permettant du transport multimodal (c’est a dire permettant de transporter aussi nos vélos) et fonctionnant au méthane (de nos poubelles).
    nLa méthanisation permet déjà de réduire notre consommation énergétique de manière très importante puisque nos poubelles sont composées à 40% d’eau(… Dans les usines d’incinéartion nous brulons de l’eau!!!…). En outre la facture pétrole de la France est de 40.1 milliards d’euros (chiffre INSEE 2008) donc si demain nous produisons notre propre énergie (méthane, éthanol…etc) à partir de nos poubelles, notre balance commercial sera excédentaire de plus de 32 milliards par an (je rappelle que le grand emprunt est d’un montant de 30 milliards). En conséquence, plus de problèmes de retraites, de sécurité sociale, de déficit de l’état…etc

    nnn

    Aujourd’hui sur les lignes TER il manque 1/3 des budgets d’entretiens et de renouvellement des matèriels, en l’état actuel des choses les régions ne peuvent assumer la charge, en outre, la France reste un territoire très rural et si nous voulons de l’équité seul des lignes de bus interagglomérations peuvent réellement effectuer ce service avec la flexibilité nécessaire pour attirer de nouveaux clients.

  3. Cityzen cats dit :

    Moi je prend l’avion s’il le faut désormais ! Après 10 ans d’abstinence. Mon bilan carbone a fait un grand bon cette année mais quelles découvertes ! les voyages forment la jeunesse ! Et puis je n’ai pas le permis, je marche beaucoup et empruntent les tr en commun. il ne fait pas trop culpabiliser, les boîtes à meuh sont plus polluantes…

  4. cityzen cats dit :

    Lire l’excellent livre: Les transports, la planète et les citoyens – de Ludovic Bu, Marc fontanes, Olivier Razemon – paru il y a deux jours chez l’excellent éditeur Rue de l’Echiquier.

  5. Cathou dit :

    J’ai été informé par un ami d’Air France que 3 000 employés sont inquiets pour leur emploi.

    nnn

    Je souhaite parcourir une partie du monde pour aller à la rencontre de cultures diversifiées, et j’imagine difficilement des passerelles souterraines, tunnels pour y faire circuler des trains, lors de mes longs déplacements/ longues distances.

    nnn

    La sobriété énergétique on peut la trouver avec le biogaz soit la méthanisation.

    nnn

    Et avancer sans LES maudits agrocarburants.

    nnn

    Une vraie pensée, ce soir, pour les pilotes d’avion.

  6. Alix dit :

    Petit cours de rattrapage et de chimie (meme si je suis economiste). Le m… Afficher davantageéthane s’échappe naturellement des matières en décomposition, il est utilisable sous cette forme dircetment c’est l’équivalent du gaz de ville (et les bus dans certaines agglomération fonctionnent au gaz de ville). Ce méthane peut etre synthétiser en sucre par ds cultures de micro algues, pas besoin d’énergie nbi de lumière artificielle(cf brevet valagro). Je mets mes micros algues en fermentation et les sucres synthétiser par mes micro algues deviennent naturellement de l’alcool donc pas besoin d’utiliser là encore des terres agricoles pour produire autre chose que de la bouffe. (je l’ai fait en résumé)

  7. Cathou dit :

    Une info à connaître :

    nnn

    L’association de recyclage des avions, l’AFRA, situé à Châteauroux savoure ses trois années d’existence. Depuis sa création, l’activité de démantèlement est en constante progression.

    nnn

    Le nombre des adhérents a en effet augmenté de 360 %, l’association comptant aujourd’hui 40 membres appartenant à la communauté mondiale des spécialistes du démantèlement et du recyclage d’avions. Pas moins de 50 % de la flotte d’avions au sol sont aujourd’hui parqués dans des aéroports affiliés à l’AFRA.

    nnn

    Les sociétés-membres spécialisées dans le démantèlement ont recyclé 30 % des avions civils mis hors service en 2008, tandis que les membres dont l’activité porte sur la récupération des métaux ont recyclé 217 000 tonnes d’aluminium utilisé dans la construction d’avions et 3 700 tonnes d’alliages à haute teneur.

    nnn

    Enfin, les sociétés membres spécialisées dans les pièces détachées ont traité près de 600 tonnes de pièces usagées dans le but de les remettre en état de marche. Par ailleurs, le guide de gestion des bonnes pratiques de l’association est considérée désormais comme la référence industrielle pour le démantèlement des moteurs et des cellules d’avions.

    nnn

    « Crise économique ou pas, l’ensemble de l’industrie aéronautique s’engage à limiter son empreinte environnementale », déclare Bill Carberry, Directeur exécutif adjoint de l’AFRA et chef du projet Recyclage des avions et des pièces en composites, Division Aviation Commerciale de Boeing. « Chaque année, plus de 400 appareils sont mis au rebut, dont un tiers par les membres de l’AFRA. Nous avons donc un rôle très important à jouer pour aider le secteur aéronautique à montrer l’exemple ». ?A terme, l’objectif est de porter le volume de matériaux aéronautiques recyclés de 70 % actuellement à 95 % d’ici 2016.

    nnn

    Source : http://www.recyclage-recuperation.f

  8. Cathou dit :

    Think Tank – INNOVATE & CLEANTECH : les algues est l’un de mes plats favoris : une société française, Fermentalg veut transformer les micro-algues en carburant, ici : http://www.lesechos.fr/info/metiers

  9. bérénice vincent dit :

    mais oui, bien sur les voyages et les échanges ….aucune envie de vivre en autarcie dans ma vallée ….mais est ce qu on peut aussi se rappeller que 95 % des habitants de cette planete n’ont jamais pris l avion?

    nnn

    donc privilegier le train pour les voyages continentaux ( en europe 1000 KM de trains ça nous emmenent deja de paris a madrid , de lyon a rome, de lille au danemark etc…parce que l impact de l avion est plus fort sur les petites distances et qu il existe une alternative .et garder l’ avion quand on traverse l’océan., loin pour un temps un peu consequent ?

    nnn

    partager le travail et travailler moins , donc avoir plus de temps pour tout et pour voyager , le wek end aux maldives, c est pas ce qu il y a de plus interressant , et du coup , on peut peut être se permettre de voyager vraiment, d echanger vraiment ( pas des voyages flash….)… Afficher davantage

    nnn

    autre question sur l utilisation des dechets ….le premier objectif ne devrait il pas etre de reduire la production de dechets , des choses qu on repare , qu on reutilise …pour consommer moins de ressources naturelles …attention a ne pas devenir producteur de dechets pour pouvoir en tirerde l energie , on a deja vu ce que ça donnait avec les incinerateurs de dechets menagers où il a été demandé a des collectivités d arrêter de trier et de recycler pour en assurer la combustion ….

    nnn

    comme d hab, toutes les solutions sont à explorer , elles sont probablement multiples , variés , et les réponses complexes …..est ce qu on peut les chercher mais sans oublier ni la responsabilité , ni la solidarité , ni le partage des ressources et des richesses….

    nnn

    ce qui est sur , c est que aujourd hui, l’augmentation du transport aérien , sans alternatives a court et moyen terme pour un autre carburant que le petrole , est pas idéal pour la division par 4 des gaz à effet de serre

    nnn

    http://www.ifen.fr/uploads/media/de

    nnn

    http://www.iewonline.be/IMG/pdf/tab

  10. Merci à tous pour vos commentaires TRES intéressants !  Si d’autres veulent se joindre aux échanges, c’est avec plaisir que nous vous accueillons 🙂

  11. Ludovic Bu dit :

    Bonjour. Merci d’avoir signalé notre livre. Pour en lire des extraits, rendez-vous ici : http://tinyurl.com/tpctpc