Le label Bio Cohérence : du bio pur !

13 avril 2010
Auteur: admin

Parce que les français ne veulent pas d’OGM dans leurs produits bio, parce que le label bio européen créé en 2009 permet d’en introduire, des producteurs transformateurs, distributeurs, consommateurs et organismes gestionnaires de marques,se sont rassemblés au sein d’Alternative bio 2009 pour créer le label Bio Cohérence pour défendre une agriculture biologique porteuse de sens, cohérente et solidaire.
n
nlabel bio cohérence plus exigent que label AB
n
nLe cahier des charges de ce nouveau label lancé par les grands acteurs de l’agriculture bio en France est plus exigeant que celui du label AB ou du label bio européen qui tolère jusqu’à 0,9% d’OGM par ingrédient. Il s’agit de défendre des produits avec 0% d’OGM et 100%. Ce label va s’imposer et change la donne car il s’appuie sur la mobilisation de la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab), les magasins Biocoop et Biomonde, les Eleveurs bio de France, le grossiste bio PrioNatura, …
n

n
nPour obtenir ce label Bio Cohérence, il sera nécessaire de respecter à minima le cahier des charges du label bio européen mais avec des contraintes imposées supplémentaires :

n

    n

  • pas d’OGM (grosse différence avec le label bio européen qui tolère jusqu’à 0,9% d’OGM par ingrédient)
  • n

  • à la ferme une alimentation animale 100% bio produite sur place essentiellement.
  • n

  • Les produits transformés devant contenir 100% d’ingrédients bio (contre 95% pour les labels bio européen et AB),
  • n

  • limitation des antibiotiques, des antiparasitaires
  • n

  • Obligation du producteur à effectuer un autodiagnostic de son exploitation pour évaluer et améliorer ses pratiques et de les améliorer (aspect environnemental mais aussi social avec les salaires versés aux employés,…)
  • n

n

nComme tout label qui se respecte, le label Bio Cohérence sera contrôlé par des organismes certificateurs extérieurs, tels que Ecocert, Certipaq, Agrocert, Qualité France et SGS.
n
nEt les premiers produits seront en rayon pour 2011. (Pour mémo l’apposition du logo du label bio européen est exigé à partir du 1er juillet de cette année). On les trouvera d’abord dans les magasins spécialisés bio du réseau Biocoop et Biomonde et peut être en grandes surfaces si des garanties sont apportées sur le fait de ne pas imposer des prix à la baisse faisant pression sur les producteurs.n
n
nVoilà un « outil » qui devrait permettre aux consommateurs d’acheter des produits bio sans rogner sur la qualité !
n
nSource : article Express
n
nLire d’autres articles sur abonéobio sur les cahiers des charges et labels bio, sur les choix des Français en produits bio du quotidien , sur le refus des OGM dans les produits et dans l’assiette des consommateurs
n
n++ Faire ses courses sans OGM
n++ Des OGM même dans les produits bio !
n++ Une étiquette sans OGM sur nos produits, souhaitée par 72 % des Français
n++ Les OGM, les Bretons n’en veulent pas !
n++ La carte de votre menu sans OGM par Greenpeace
n++ On vous dit que les Français ne veulent pas d’OGM !
n++ Les OGM, un débat empoisonné
n++ OGM, les Français se réveillent
n++ La consommation de produits bio progresse en 2009
n++ La panne du mais OGM Monsanto : famine en Afrique du Sud ?
n Les OGM pas prioritaires pour 80 % des Français !
La terre, l’agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global
n++ OGM, vous voulez rire ?
n++ La bio en questions, le guide de Bio consom’acteurs
n++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
n++ Guide des labels de la consommation responsable
n++ 2010 l’année de la consommation partagée
n++ Vous mangez local et de saison ? Vous êtes un locavore !
n++ Ecofood : manger sain, se faire plaisir, respecter la planète
n++ Les Amap vous connaissez ?
n++ Kokopelli : les graines de vie
n++ Terre et Terroirs, un magasin pour une consommation juste
n++ Préserver le sens de l’abonnement aux paniers des Amap
n++ Terrena veut faire de l’agriculture intensive écolo
n++ La disparition des abeilles c’est la fin d’un mystere
n++ Le monde selon Monsanto, leader des OGM
n++ Nos enfants nous accuseront
n++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?

4 réponses à “Le label Bio Cohérence : du bio pur !”

  1. Juliette Leroux dit :

    Je suis la personne qui anime la rédaction du cahier des charge de Bio Cohérence, et je souhaite faire une petite précision qui a son importance.
    nAttention, le règlement bio actuel ne permet pas « d’introduire des OGM » dans les produits bio ! L’utilisation d’OGM en culture ou en transformation est strictement interdite. En revanche le règlement tolère une contamination OGM environnementale des produits bio lorsque celle ci est « techniquement inévitable » et inférieure à 0,9%. Il faut que l’opérateur bio puisse prouver qu’il avait mis en place toutes les mesures nécessaire pour l’éviter. Ces cas restent donc très marginaux.
    nBio Cohérence souhaitait marquer le refus de la filière bio d’accepter la contamination OGM « de fond » que l’on nous décrit comme « inévitable » et « acceptable ». D’où ce refus de toute contamination de notre part.

  2. Merci Juliette pour cette précision 🙂 Effectivement la contamination OGM n’a pas à être « inévitable » et « acceptable » ^^

    Bonne chance pour ce nouveau label et espérant le voir rapidement sur de nombreux produits de consommation quotidienne !

  3. Véronique dit :

    Un grand merci à toutes ces personnes qui se battent au quotidien afin de nous permettre de nous nous nourrir plus sainement mais aussi de vivre de plus en plus en harmonie avec notre entourage (plantes et animaux compris). Si chacun de nous mettons notre petite pierre, je crois fermement que d’ici quelques années le visage de notre pays changera. Merci encore pour Bio Cohérence, on en avait besoin

  4. Caroline dit :

    Bonjour,

    nnn

    Le pauvre agriculteur bio qui n’a rien demandé à personne, qui travaille « en bon père de famille », comment peut-il agir comme ces voisins qui sont en agriculture conventionnelle ou OGM??? le gouvernement autorise ces cultures et c’est encore le pauvre agriculteur qui s’il est contaminé devra payer…on de trompe de cible, et on punit celui qu’il ne faut pas.
    nla marque Bio cohérence ne fait que rajouter de la complication, une incompréhension totale pour le consommateur. Il a déjà tout juste intégré le logo AB, il entend tout et n’importe quoi avec le cahier des charges européens, et voilà que l’on lui rajoute un nouveau logo, en plus de ceux de nature et progrès et demeter existant!!! bravo et après ça on veut rendre le bio accessible!!!
    nBio cohérence c’est ni + ni – Nature et Progrès; il aurait mieux fallu mettre toute son énergie à le réhabiliter et à le faire connaitre; c’est un beau label, le pionnier, le précurseur, il correspond tout à fait à la bio éthique et exigeante… encore une histoire « d’égo » de vouloir créer un nouveau logo, cahier des charges…pr mieux se l’approprier mais qui ne fait que reprendre les fondamentaux de la bio existants.