Du rebaudioside A à la Stévia, ajouté dans les boissons mais interdite sur la table

12 mai 2010
Auteur: admin

En Septembre je vous annonçais l’autorisation de mise sur le marché en France de la stévia, édulcorant naturel qui permet de sucrer sans recours aux édulcorants chimiques, tant décriés (aspartame, …). La publication de cet arrêté était une bonne nouvelle notamment pour les fabricants de boissons. En Bretagne c’est la société Phare Ouest qui a lancé en février 2010 la première bouteille de Cola à base de Stévia, avant même le leader Coca Cola : la formulation du Breizh Cola Stévia, de couleur verte, a permis de réduire de 70 % le taux de sucre, grâce au pouvoir sucrant de la Stévia plus de 300 fois supérieur à celui du sucre. Une bonne nouvelle pour la santé !
n
n
nCrédit photo : Ouest France
n
nMais pendant que le marché de la boisson profite de ce nouvel ingrédient appelé Rebaudioside A (principe sucrant de la stévia), d’autres entreprises trinquent !
n
nC’est le cas de Guayapi Tropical convoqué le 10 juin prochain pour le jugement en appel du procès qui l’oppose à l’administration française. La société qui fête ses 20 ans d’engagements demande simplement que la distribution de la Stévia soit autorisée comme édulcorant naturel et non pas comme « Nouvel Aliment », classe imposée par DGCCRF où l’on retrouve les produits OGM !. Cette plante est utilisée largement et de manière traditionnelle dans les pays tiers, ce n’est pas un produit transformé.
n
nDepuis 1995 Guayapi Tropical mène son combat pour la libération de la Stévia (en tant que Totum, c’est à dire l’intégralité de la plante la plus concentrée en principes actifs) pour pouvoir vendre de la stévia sous forme de poudre de feuilles séchée, produite par une tribu d’Amazonie, les Satere Mawe, et dans le cadre d’un commerce équitable. Le 2 décembre 2008, le tribunal de Paris condamnait Guayapi et sa fondatrice Claudie Ravel à 8000€ d’amende pour avoir bafouer les autorisations en commercialisant la Stévia comme complément alimentaire envers et contre tous…..Aujourd’hui le combat continue, vous pouvez soutenir leur démarche en signant la pétition en faveur de la Stévia.n

nStévia en poudre de guayapi tropicaln
nRetour sur les principes actifs de la stévia, confirmés ou supposés de cet édulcorant naturel , qui ne semble pas avoir d’effets secondaires indésirables, d’où son utilisation dans de nombreux pays comme au Japon depuis les années 70 :

n

    n

  • édulcorant naturel au fort pouvoir sucrant
  • n

  • Réguler la glycémie
  • n

  • Réguler la tension artérielle selon deux essais cliniques en Chine : un résultat intéressant quand on sait qu’un français sur 6 connait des problèmes cardio vasculaire dont l’hypertension peut être à l’origine
  • n

  • la stévia agirait sur le pancréas en stimulant la production d’insuline et freinerait l’absorption des sucres au niveau intestinal, selon des études en Amérique du Sud
  • n

n

(Ces informations sont à prendre avec précaution, je les ai lues dans un dossier Tv santé magazine mai 2010)
n
nLire d’autres articles sur Abonéobio sur le marché de la Stévia, sur les actions de Guayapi tropical, sur les boissons bio et équitables, sur cola, sur un commerce juste et équitable …;
n
n++ La stévia édulcorant naturel est autorisé en France
n++ Guayapi Tropical attaqué pour la commercialisation de la Stévia
n++ Sirop équitable de Warana par Guayapi Tropical
n++ Guayapi Tropical : 10000 indiens ont gagné leur indépendance grâce au commerce équitable
n++ Pour un commerce juste, La Route du café, des Yungas à la Bretagne
n++ Du café équitable chez Starbucks coffee
n++ Bionade ou la potion magique à succès
n++ Boire responsable ? Fairvodka, la vodka équitable
n++ Bionade ou la potion magique à succès
n++ Coca cola bio ?
n++ Après le cola bio, voici le cola équitable
n++ Soda à volonté à la maison, écologique et économique
n++ Les coulisses du jus d’orange
n++ Le coca n’est pas un contraceptif

7 réponses à “Du rebaudioside A à la Stévia, ajouté dans les boissons mais interdite sur la table”

  1. Le rébaudioside A est un extrait purifié de la stévia, et seul ce composé peut être incorporé dans les aliments et commercialisé comme édulcorant aujourd’hui. L’arrêté du 29/08/09 modifié le 16/01/10 l’autorise provisoirement pour une période de 2 ans, d’ici là une autorisation européenne sera peut être en application ?.
    nAu Japon, la stévia représenterait 40 % du marché des édulcorants

  2. Magda dit :

    Perso ,j’ai juste acheté un plant de Stevia à un maraicher Bio sur un marché et l’ai planté dans mon potager.
    nJe suis en Bretagne et ça pousse sans soucis.
    nJe coupe des feuilles et les hache menu.
    nOn peut aussi les faire cuire.
    nIl est mieux de couper les fleurs pour le croissance des feuilles.
    nEt à terme je vais mettre d’autres plants soit via l’achat de graines ,soit via l’achat d’autres plants.
    nTout simplement…

  3. Merci Madga pour ton partage d’expérience 🙂 Et les feuilles hachées menues tu les utilises ensuite comment ? Tu les mets comme ça dans un yaourt, dans la préparation d’un gâteau ??

  4. Magda dit :

    Oui dans les yaourts ,fromages blancs…
    nSinon en cuisson pour un gateau ou une crème dessert.

  5. stevia dit :

    Bonjour,
    nje ne connaissais pas ce cola breton, c’est les enfants qui vont être content.
    nmerci pour votre siteweb
    nkenavo
    nDavid

  6. bon, je voudrai pas faire ma promo, et quand même pour une fois qu’on parle d’un sujet qui me touche directement chez Laurence 🙂

    nnn

    Si vous cherchez du plant bio et des graines bio de Stevia Rebaudiana, passez moi un coup de fil ou contactez-moi par email, j’ai ce qu’il vous faut pour aller vers l’autonomie alimentaire, condimentaire, aromatique et médicinale 😉

  7. Jack dit :

    Hello there, I do think your site could be having web browser compatibility
    nproblems. Whenever I look at your web site in Safari, it looks fine however when opening in Internet Explorer, it’s got some overlapping issues.
    nI just wanted to provide you with a quick heads up! Other
    nthan that, fantastic blog!