Bien choisir ses cosmétiques en regardant les tensioactifs

19 mai 2010
Auteur: admin

reconnaitre-les-tensioactifs

Présents dans les gels douches et les shampooings notamment, les tensioactifs ont pour mission de diluer les corps gras dans l’eau. Ils sont incontournables pour nettoyer, faire mousser, émulsifier.

Il est important de connaître leur origine car les tensioactifs issus de la pétrochimie seront plus irritants et agressifs pour les cheveux ou pour le corps. Cela veut dire que derrière un nom sur l’étiquette, tel que le cocamidopropyl betaine, il faut comprendre si celui-ci provient du pétrole ou du règne végétal. L’impact sur la peau sera différent.

Ensuite, il faut savoir que ces tensioactifs sont souvent associés à d’autres lors de la formulation d’un cosmétique bio pour que le produit fini ait un PH proche de la peau, soit entre 6 et 7, et soit normalement non irritant.

tensio actifs dans les cosmétiques bio

Sur le marché, il existe plusieurs catégories de tensioactifs, du plus dur au plus doux :

  • Les tensioactifs cationiques : les plus irritants, présents par exemple dans les produits de coiffage pour leurs propriétés antistatiques. Présents dans les shampoings et après-shampooings, ils se fixent sur la kératine du cuir chevelu. Sur les étiquettes, on peut lire la présence d’ammoniums quaternaires (Quaternium, Polyquaternium…).
  • Les tensioactifs anioniques (natriumlaurethsulfosuccinate) dans les shamppoings notamment. Ils sont très bon marché, moussent abondamment et sont très détergents. Avec eux, ça décapent ! On y retrouve le Sodium lauryl sulfate, irritant, remplacé aussi par une forme éthoxylée le Sodium laureth sulfate. Certes un peu mieux toléré par la peau mais sa fabrication utilise un procédé polluant.
  • Les tensioactifs amphotères (comme la bétaïne Cocamydopropyl) à la fois moussants, détergents et antistatiques, les tensio-actifs non ioniques tels que les « glucoside » (cocoglucoside, decylglucoside…) obtenus à partir de matières premières renouvelables comme l’amidon, le glucose, le saccharose. Ils ont une excellente tolérance mais moussent peu, ce qui gêne souvent l’utilisateur (même si la mousse ne lave pas !).
  • Et enfin, les tensioactifs alcylglutamates.

Dans les cosmétiques bio, on remplace les tensioactifs agressifs par des tensioactifs doux, non ioniques. Mais l’usage de tensioactifs respectueux de l’homme et de l’environnement à un coût : la gamme des tensioactifs « acylglutamates » qui est la plus douce a des prix parfois jusqu’à 16 fois plus chers que les tensioactifs de base issus de la pétrochimie ! Du coup on les trouve très rarement dans les cosmétiques proposés en rayons !

Il s’agit des appellations : sodium cocoyl glutamate (comme dans le gel douche bio à l’olive Coslys chez Abonéobio) , disodium cocoyl glutamate, sodium lauroyl glutamate… Faites un test, cherchez-les dans vos produits de douche , et vous verrez qu’une marque peut être bio sans forcément utiliser les meilleurs ingrédients disponibles sur le marché, pour arriver aussi à tirer les prix. Et on ne parle pas là des différences de prix des produits en fonction des packaging, des coûts de communication de la marque….

Regardons ensemble la composition d’un shampooing douche bio aux céréales de chez Coslys pour repérer le mélange de 5 tensioactifs doux :

« Aqua (eau), lavandula hybrida flower water* (eau florale de lavandin bio), sodium coco-sulfate (tensioactif anionique issu du coco), cocamidopropyl betaine (tensioactif amphotère issu du coco et du palmiste), decyl glucoside (tensioactif non ionique sur base sucrière et de coco), sodium chloride (sel), glycerin (glycérine végétale), parfum (parfum 100% naturel), tetrasodium glutamate diacetate (séquestrant), sodium lauroyl oat amino acid (tensioactif anionique issu d’acides aminés d’avoine), sodium lauroyl wheat aminoacids (tensioactif anionique issu d’acides aminés de blé), coco alcohol (alcool issu du coco), sodium sulfate (sel), benzyl alcohol (and) dehydroacetic acid (agents de conservation), glycine soja (extrait de soja non OGM), tocopherol (vitamine E naturelle), sodium hydroxide (régulateur de PH), benzyl salicylate (composants naturellement présents dans les huiles essentielles) »

Et maintenant vous pouvez décortiquer vos étiquettes et rechercher quels sont les tensioactifs utilisés dans les cosmétiques que vous utilisez au quotidien. Voici la liste affichée sur le site de l’Observatoire des cosmétiques :

  • Ammonium laureth sulfate
  • Ammonium lauryl sulfate
  • Caprylyl/Capryl glucoside
  • Cetyl betaine
  • Cocamidopropyl betaine
  • Coco-betaine
  • Coco-glucoside
  • Decyl glucoside
  • Disodium cocoamphodiacetate
  • Disodium laureth sulfosuccinate
  • Disodium lauryl sulfosuccinate
  • Disodium stearoyl glutamate
  • Glycol stearate
  • Lauramidopropyl betaine
  • PEG-100 stearate
  • Potassium setyl phosphate
  • Sodium cocoamphoacetate
  • Sodium cocoyl isethionate
  • Sodium laureth sulfate
  • Sodium lauryl sulfate
  • Sodium palm kernelate…

Lire d’autres articles sur le blog d’Abonéobio sur les tensioactifs utilisés en cosmétique, sur l’impact des compositions de cosmétiques, sur l’usage des cosmétiques au quotidien, sur les conseils pour bien choisir ses cosmétiques bio, sur la consommation responsable et soucieuse de la santé…

++ Le phénoxyéthanol, un éther de glycol à éviter dans les cosmétiques
++ Bien choisir son huile essentielle
++ Le petit guide vert des bébés bio
++ Choisissez bien votre stick à lèvres !
++ Cosmétiques pour bébé : prudence !
++ Des cosmétiques bio pour mon bébé
++ Parabens and co
++ Les cosmétiques ont des effets indésirables
++ Huiles essentielles : quelles précautions ?
++ L’huile d’argan, ou huile d’argane, l’or vert du Maroc, précieux à plus d’un titre
++ Les huiles essentielles pour la peau
++ Huile de calophyllum bio, un trésor en hiver
++ Le jojoba bio, une cire végétale exceptionnelle qui régule le sébum
++ Comment je soigne mon entorse avec des produits bio et naturels
++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Bien choisir son dentifrice pour des dents saines
++ Peaux jeunes, combattre l’acné des ados avec des soins bio
++ La cosmétique solaire et bio, efficace et saine !
++ L’été et ses moustiques, comment s’en débarrasser et soulager les piqûres ?

Enregistrer

Enregistrer