Le bio moins cher vu par Leclerc

29 juin 2010
Auteur: admin

Après son comparateur de prix en ligne, Leclerc vient de lancer sa déclinaison pour un comparatif des étiquettes des produits bio vendus en grandes surfaces : lebiomoinscher.com. Sur le site de Leclerc encore très peu de produits bio à comparer, 300 produits (boissons, épicerie salée, épicerie sucrée, produits frais, parfumerie et un panier avec 6 basiques). Pour la parfumerie (qui correspond en fait au rayon cosmétique), très peu de marques et de produits disponibles dans ce comparatif. Sauf qu’il me semble que cette quête du bas prix dans le bio va nous amener dans le mur. Vendre à bas prix, c’est acheter à bas prix et réduire au maximum la marge. Comment assurer une qualité de produit, des ingrédients riches en principes actifs, des procédés de fabrication respectueux de l’environnement et de la santé, et au delà la pérennisation d’un savoir faire d’entreprises souvent familiales qui n’ont pas attendues que le bio soit une tendance de fond pour y positionner leur offre ?
n

n

nnnn

n »La famille V qui voudrait bien qu’on lui dise où trouver le bio moins cher, car consommer bio ce n’est pas s’acheter le bio qu’on peut, c’est s’acheter TOUT le bio qu’on veut … » Etes vous d’accord avec ce slogan ? Personnellement je pense que consommer bio c’est acheter un produit bio et son histoire, la manière dont il a été fabriqué, les ingrédients de qualité qui ont été sélectionnés pour leur impact sur l’environnement et leur apport pour la santé, le chemin parcouru jusqu’au distributeur, les conditions de travail de ceux qui le fabriquent et le vendent, …ce n’est pas acheter un emballage avec un prix le plus bas possible. J’aime à parler du vouloir d’achat sur aboneobio 🙂
n
nLire d’autres articles sur aboneobio sur les initiatives de Leclerc dans le bio, l’équitable ou le développement durable, sur l’évolution du marché des produits verts, sur les enjeux des prix des produits bio, sur la consommation durable, les actions des hypermarchés pour séduire les consommateurs …
n
n++ Plus de bio mais au goût amer en grandes surfaces
n++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
n++ Les fournisseurs de la Marque Repère de Leclerc convertis à l’Environnement
n++ Ethique Eclair chez Leclerc
n++ Les Français achètent 413 euros de produits verts par an
n++ Consommateurs souriez vous êtes traqués au supermarché
n++ Quel sac écolo pour faire ses courses ?
n++ 2010 l’année de la consommation partagée
n++ Plus de consommation verte chez les 25 49 ans
n++ Abonnons nous au bio !
n++ Consommer bio rassure un français sur deux
n++ Le bio progresse fortement mais profite aux importations
n++ Aboneobio.com, le site qui réconcilie consommation et raison, présenté par Fémininbio
n++ La révolution verte, un nouveau souffle pour un marketing en quête de sens !
n++ Le Déclic de la Pratique Bio d’Abonéobio
n++ Acheter Lohas, moins et mieux
n++ La grande distribution où le challenge de la consommation durable ?
n++ Le label Bio Cohérence : du bio pur !
n++ Consommation : les hypermarchés ne séduisent plus
n++ Les marges s’envolent dans la grande distribution, plus rien pour les producteurs
n++ Plus de sacs en caisse : intérêt écologique ou financier
n++ Pouvoir de chantage, l’envers du décor de la grande distribution
n++ Faire payer plus pour moins de produits !
n++ Equitable à tout prix ? France 5 dévoile les coulisses des tablettes de chocolat équitable
n++ Consommation : on réduit le packaging mais pas le prix
n++ le vouloir d’achat

5 réponses à “Le bio moins cher vu par Leclerc”

  1. kalou dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Laurence ! Le problème est que tout à un coût mais qui n’est pas comptabilisé. Un légume non bio est moins cher sauf si on tient compte du cout environnemental, sociétal et sanitaire que l’on devra payer un jour !

    nnn

    ps : je pense que l’on paye déjà cf « nos enfants nous accuseront ! »

  2. noto dit :

    je fais deja mes achats bio dans une cooperative, mais je trouve que c est cher, alors j aimerai comparer les prix avec vos propositions, à savoir si l on peut commander sur internet. Merci.

  3. Noto > je n’ai pas bien compris si votre question s’adressait à aboneobio ? Si oui, effectivement je vends via internet. Ma boutique distribue des cosmétiques bio et des produits d’entretien écologiques pour la maison, avec notamment un choix de grands conditionnements. En option un système d’abonnement pour une famille sur un an, et des réductions importantes (jusqu’à 10 % sur le total du panier de l’année). http://www.aboneobio.com/

  4. aurelie dit :

    Après avoir vu cette fameuse pub je suis allez visiter le site .Peu de choix, prix élevé et l origine des produits est loin d être écologique, puisque les fruits et légumes viennent pour 90 % de l étranger via Espagne, Pérou, argentine…alors que nous avons des producteurs bio en France : courgette, choux, pomme de terre, carotte, tomates…A des prix juste puisque nos producteurs sont en majorité locaux donc moins chère que Leclerc.Reste que les producteurs fixe leur prix et que ils sont encore peu en France : 3 % de l agriculture Française ! Tableau comparatif sur mon site .Face a cette demande et au emploi que cela peut développer l État devrai faciliter le développement de l agriculture bio et mettre à disposition plus facilement du producteur les zones ou il y a des OGM pour la labelisation.

  5. aldomatt dit :

    je suis bio depuis plusieurs années, mais je trouve que c’est très cher surtout en coop, et les légume bio en super marché, pas du tout bio trop d’emballage et pas de choix, alors faites moi rêver