Pommes écolos au verger Blottière grâce aux mésanges

24 novembre 2010
Auteur: admin

Quand on croque une pomme, on avale aussi les substances d’une moyenne de 30 traitements nécessaires à sa croissance. Sauf si on croque dans une pomme bio ! Et justement Antarès est une pomme de saison, cueillie à maturité, à la main et en plusieurs passages, dans le verger de la Blottière en Anjou (49) et elle a poussé en réduisant considérablement les traitements chimiques grâce à un dispositif écologique exceptionnel : les nids à mésanges (fabriqués localement au Village Potier du Fuilet, en Maine et Loire) sont disposés au sommet des vergers. Chaque année, ils accueillent 2 nichées de mésanges. Attirées par les vers et les larves présents dans les vergers, les mésanges passent en moyenne 700 fois par jour pour nourrir leurs petits, elles nettoient ainsi le verger. Et voilà un traitement naturel et efficace, et le consommateur est ravi de croquer dans une délicieuse pomme écolo !n
n
nnichoir à mesanges au verger de la Blottière anjounLe Verger de la Blottière près d’Angers s’appuie sur une vraie équipe d’auxiliaires, actifs de jour comme de nuit, pour donner le meilleur du fruit sans les traitements. Autour du verger, la présence de haies d’essences locales, favorise la biodiversité et l’installation d’un véritable écosystème. En plus du travail des mésanges, la nuit les chauves-souris prennent le relais. Et oui il existe aussi sur le site des abris à chauve-souris. Elles adorent les insectes qu’elles trouvent sur les arbres fruitiers et autour. Elles vont jusqu’à manger la moitié de leur poids en insectes ! Et pour faire pousser les fruits, le sol est bien préparé. Bien irrigué avec un système en circuit fermé et la présence d’un tensiomètre implanté dans le sol des vergers, les besoins en eau des arbres fruitiers sont gérés au mieux. Les pommes sont cueillies à la main, et en petite quantité pour préserver leur saveur.
n
pomme antarès verger blottière anjou 49 maine et loire
n
nVoilà des mesures écologiques prises par le verger qui permettent de faire pousser en Anjou plus de 20 variétés de pommes et de poires depuis 3 générations.
n
nEn savoir plus sur la Pomme Antarès de l’Anjou
n
nAlors ça vous dit une belle pomme rouge pour le goûter de toute la famille ?
n
nLire d’autres articles sur Abonéobio sur les techniques pour avoir un jardin bio, pour faire pousser des fruits et légumes sans traitement chimique, sur les enjeux des pesticides et autres intrants chimiques sur notre santé et sur l’environnement, sur les producteurs bio et l’agriculture biologique…
n
n++ Le savon noir utile à la maison et au jardin
n++ Bien jardiner bio
n++ Nos fruits sont contaminés par les pesticides, les résidus sont dans nos assiettes
n++ Pesticides danger pour le cerveau des enfants
n++ En 25 ans les cancers ont doublé ! Du bio dans l’assiette et sur la peau
n++ Les pesticides prochain scandale sanitaire ?
n++ Envie de fruits frais au bureau ? Passez par le distributeur automatique de produits bio
n++ Manger bio pour lutter contre le cancer du sein
n++ Votre assiette contient 21 pesticides
n++ Nos enfants nous accuseront
n++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
n++ L’alimentation anti-cancer selon David Servan-Schreibern++ le danger des additifs
n++ Trop de pesticides dans le raisin
n++ cancer du sein et pesticides, protéger les femmes enceintes et les bébés
n++ Assiette tous risques : mal manger nuit à sa santé
n++ La fondation agroécologie de Pierre Rabhi
n++ Coline Serreau et Colibris, réparer la Terre qui est morte !
n++ La biodiversité c’est la vie
n++ Récupérer l’eau de pluie
n++ La biodiversité c’est la vie
n++ Le lombricompostage expliqué aux enfants
n++ Raconte moi la maison autonome…
n++ Des plantes pour dépolluer les sols industriels
n++ Purin d’orties et recettes naturelles illégales !
n++ Le jardinier bio suit le calendrier lunaire
n++ Nos eaux usées n’arrivent pas à éliminer les micropolluants
n++ Le bio plus cher ? Le prix écologique le choix du citoyen
n++ Nos enfants nous accuseront
n++ Des solutions locales pour un désordre global, film de Coline Serreau
n++ Herbe, le raid movie paysan
n++ La Terre vue de la Terre, documentaire de Coline Serreau
n++ Poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, …

nnn

++ La terre, l’agrobiologie, des solutions locales pour un désordre global

3 réponses à “Pommes écolos au verger Blottière grâce aux mésanges”

  1. Albert dit :

    Hum…. les Vergers de la Blottière sont effectivement très actifs sur la communication autour de leur pomme écologique… mais pas bio. 😉

    nnn

    Ce qui me titille le plus dans cette histoire ce n’est pas qu’ils essaient de nous vendre leur belle pomme traitée, car après tout, moins de pesticides c’est toujours mieux que plus, mais que cette pomme si parfaite, gouteuse, résistante soit jalousement protégée pour de pures raisons commerciales et non largement diffusée.

    nnn

    Pour info : La marque Antarès a été co-déposée en 2003 en classe 31 par l’INRA et la société DL-SNC Elaris. L’exclusivité commerciale a été cédée au Verger de la Blottière. (source wikipedia) rien à voir donc avec des pommes rustiques que l’on peut s’échanger librement.

  2. Merci Albert pour tes infos éclairées. Heu je n’ai pas dit pomme bio mais pomme écolo. Pour la marque commerciale « Antarès » je ne connaissais pas cette partie sur la propriété réservée et là tu as raison, ça me titille aussi. Je n’aime pas les OGM et je n’aime pas les hybrides. Les pommes rustiques me vont très bien. Juste pour ne pas semer de doute dans l’esprit des lecteurs, je précise quand même que ce n’est pas un article sponsorisé mais c’estmoi qui ait pris l’initiative d’en parler, sans contre partie (nifinancière ni un cageot de pommes ^^ (lol))

  3. Albert dit :

    Oui Laurence, j’ai bien vu que tu ne parlais pas de bio, et eux non plus 😉 ils font très attention à ça.

    nnn

    Je trouve par ailleurs leurs actions tout à fait respectables, mais je trouve dommage qu’ils soient ainsi à la moitié du gué alors qu’ils donnent l’impression d’avoir traversé depuis longtemps.