Top 5 des faits marquants bio écolos en 2010

Auteur: admin

La fin de l’année est l’occasion de regarder dans le rétro. Quels sont les faits qui m’ont marqué en 2010 et dont les blogs liés à l’écologie, au bio, au développement durable se sont fait écho ? C’est une joyeuse Green Team qui vous propose de partager des regards croisés sur l’année passée, les personnages, les évènements, les dates clefs, les chiffes marquants, les innovations…Pour aboneobio, cette année aura permis de lever le voile sur pas mal d’ignorance du coté du consommateur et j’ose espérer que nous serons désormais plus nombreux à acheter moins mais mieux. Voici mon classement avec le TOP 5 des faits marquants en 2010 :
n
n
n
n1) Le plastique est partout même dans le Nutella ! : Bisphénol A, phtalates, …cette année les consommateurs découvrent que les emballages et conditionnements (biberons, boites de conserve, …) contiennent des plastifiants qui migrent dans l’alimentation et perturbent notre santé, jusque dans les produits favoris, ultra consommés, à destination des enfants :
nle Nutella contient du DEHP le phtalate le plus dangereux !.
nOn les savait déjà présents dans les crèmes cosmétiques notamment les produits pour homme, mais voilà que les phtalates nous envahissent jusque dans l’assiette, pouvant rendre les hommes stériles.
nIncroyable même nos enfants avalent 128 résidus chimiques par jour !. Mais pourquoi laisser faire de tels menus toxiques ?
nPlusieurs reportages nous alertent : en juillet, une soirée dédiée sur Arte Théma : poison notre risque au quotidien, pesticides, bisphénol A, phtalates, …, en décembre Pièces à conviction nous explique que le plastique est partout, empoisonnant nos enfants.
nA nous d’être vigilants désormais lors de nos achats.
n

nnn


n
n2) L’agro écologie revient en force : va t on enfin prendre en compte notre terre nourricière, si précieuse et pourtant presque morte ?. Des initiatives naissent et nous donnent de l’espoir. Après le mouvement Colibri, Pierre Rabhi lance sa fondation en France en novembre. Partout dans le monde, le modèle Monsanto et ses Ogm se développent et pourtant certains n’hésitent pas à revenir en arrière : même aux USA les agriculteurs utilisant des OGM se convertissent au bio.
nPouvoir nourrir des bassins de populations devient une préoccupation majeure notamment à Cuba où le bio pousse pour une sécurité alimentaire durable. Alors pourquoi en France, le gouvernement décide à la fin de l’année de diviser par deux le crédit d’impôts accordé aux agriculteurs bio ? Une absurdité dans le contexte actuel où les consommateurs réclament plus de bio dans leur panier !
n

nnn


n
n3) Au cinéma, plusieurs films importants en 2010 pour sensibiliser les consom’acteurs : en mars, le film tant attendu de Coline Serreau : Des solutions locales pour un désordre global avec des expériences partagées de solutions pour panser les plaies d’une terre trop longtemps maltraitée, ici comme ailleurs.
nPuis cet été, Bruno Solo nous emmenait à la quête de l’Or illégal (600 kg d’or pur), une levée de voile sur le trafic des orpailleurs en dénonçant notamment le mercure qui pollue l’environnement et empoisonne les populations locales. Peut être que les achats de bijoux se feront différemment, avec des questions qui taraudent …
nEt pour financer le tout, on se dit que sa banque a bien des solutions éthiques à nous proposer ? Que nenni ! Le documentaire « Moi, la finance et le développement durable«  sorti en Septembre, nous donne l’envie de changer de banque bien vite !

nnn


n
n4) Les femmes aussi oeuvrent pour le développement durable ! : A la rentrée, le groupe de presse Mondatori a lancé un concours pour mettre en valeur 8 lauréates Prix des Femmes pour le Développement Durable
nTandis que la SNCF remettait Le Trophée de la Femme de l’Environnement 2010 à une Architecte Durable.
nLors de la journée de la femme, les réseaux sociaux ont permis là encore de partager de belles initiatives, retour sur la brochette pleine de talents que j’avais choisi de mettre à l’honneur : 10 femmes à l’honneur pour la journée de la femme

nnn


n
n5) Les Entrepreneurs d’Avenir lancent leur réseau social : être Entrepreneur d’Avenir veut dire qu’on place le développement durable au coeur de sa stratégie, quitte à chercher une rentabilité plutôt à moyen terme qu’à court terme, quitte à assumer des valeurs auxquels on tient et quitte aussi à se sentir parfois isolé dans son approche. C’était sans compter le lancement d’une dynamique qui irrigue désormais aussi les régions et permet de créer des ponts entre les différents Entrepreneurs d’Avenir, grâce notamment au lancement du nouveau réseau social des Entrepreneurs d’Avenir. Abonéobio est fier d’appartenir à ce réseau d’entrepreneurs engagés !
n
nPour aller plus loin, je vous invite à lire les autres articles de notre belle équipe de blogueurs verts sur leur classement TOP 5 des faits marquants DD en 2010 :
n

n

n

n
nLire d’autres articles sur aboneobio le blog du bio sur les articles partagés de la green Team sur les blogs verts engagés, sur les articles et initiatives des éco informateurs…
n++ Idées cadeaux écolos pratiques pour la famille
n++ Les éco informateursn

7 réponses à “Top 5 des faits marquants bio écolos en 2010”

  1. Bravo pour votre travail! Sachez que nous les Brésiliens ont beaucoup d’estime et d’admiration pour la nation française. Je suis un résident de Rio de Janeiro et travaille comme consultant en environnement. Beaucoup de succès!
    nNewton Almeida ENVIRONNEMENT AMBIENTE RIO DE JANEIRO
    nhttp://www.limpezariomeriti.blogspo

  2. Cyrille dit :

    Merci Laurence pour tes précisions. Tout comme toi, je trouve qu’il serait intéressant de savoir pourquoi le DEHP est présent dans le Nutella et aussi que Ferrero essaie de faire en sorte qu’on ne le retrouve plus dans ses produits.
    nA suivre.

  3. @Cyrille > le DEHP n’est pas dans l’emballage du Nutella il a bien été retrouvé dans la composition, d’après la journaliste (pour réécouter, cf lien sur les vidéos postés sur dailymotion, en commentaire de l’article : Le Nutella contient du PEHP le phtalate le plus dangereux ! ). Cela n’engage que moi mais je me dis que peut être cette substance contribue à rendre la texture du Nutella un peu élastique, texture d’ailleurs unique car aucun autre fabricant n’a réussi à la reproduire. Il serait effectivement intéressant de savoir à quoi sert le DEHP et pourquoi est il présent dans ce produit de grande consommation ?

  4. Cyrille dit :

    Bonjour Laurence,
    nest-ce que tu sais d’où provient le DEHP du Nutella (emballage, fabrication du produit…) ?
    nC’est étrange s’il provient de l’emballage car il me semble que les pots sont en verre.

  5. Esra > les résidus chimiques dans les menus, peu en ont conscience et répondent souvent « mais que faut il manger alors ? si on sait cela, on ne mange plus rien ! ». Le danger a trop en dire est de créer un effet inverse d’Autruche qui ne veut pas voir..Pas simple de changer ses pratiques, ses habitudes…

    Abi > oui c’est vraiment regrettable, au moment où les consommateurs réclament du bio justement pour éviter ces fameux résidus dans l’assiette, que l’installation en bio ne soit plus encouragée, et même qu’elle soit pénalisée car les agriculteurs bio ne reçoivent pas les mêmes aides, subventions qu’en conventionnel. Je pense que tu fais allusion à cette décision arrivée en catimini en fin d’année : http://www.aboneobio.com/blog/post/2010/12/15/Les-agriculteurs-bio-voient-leur-credit-d-impot-divise-par-deux

  6. Les « menus toxiques » ont vraiment fait l’actu cette année, c’est clair ! Et j’ai envie de dire « heureusement » !!
    nJ’avais particulièrement été marqué par ton post parlant des 128 résidus chimiques avalés chaque jour par les enfants !

    nnn

    Autrement, je suis très touchée par l’actu 4, car je suis convaincue que les femmes ont un sacré rôle à jouer dans le développement durable…

  7. Abi dit :

    Bonjour Laurence,

    nnn

    Je retiens tout particulièrement l’essoufflement de l’incitation à l’agriculture bio, le gouvernement français fait de bien tristes choix dernièrement…

    nnn

    Très belle liste en ts cas !