Bien choisir son savon de Marseille

Auteur: admin

Le savon est essentiel à la fois comme produit d’hygiène mais également comme produit de nettoyage. Produit tendance, utilisé quotidiennement par de nombreux adeptes, le savon de Marseille cache pourtant des différences : savon liquide ou solide, artisanal ou industriel, à base d’huiles végétales ou de graisses animales, fabriqué en France ou à l’étranger à partir de bondillons de savon notamment de Malaisie, composé de substances naturelles biodégradables ou composé d’ingrédients issus de la pétrochimie nocifs pour l’environnement et allergisants (conservateurs, colorants, parfums …).  Alors comment bien choisir son savon de Marseille ?

Savon de Marseille 300g - Etamine du lysLe savon de Marseille Made in France est rare. En effet, alors que les savonniers marseillais ont bien inventé le procédé au Moyen Age, l’appellation savon de Marseille n’est pas protégée. Du coup on retrouve tout et n’importe quoi derrière ce nom, pour un savon pas forcément fabriqué à Marseille. Les plus gros fabricants sont même les Chinois et les Turcs.

En grandes surfaces, le célèbre savon « Le Chat » et le « Savon de Marseille » du groupe Henkel sont fabriqués en Allemagne ! D’ailleurs il ne reste plus que deux savonnerie à Marseille : le Sérail (fabrication encore artisanale) et la Compagnie des Savons de Marseille (fabrication industrielle dont 60 % part à l’export).

Quant à la fabrication, depuis 2003 le savon dit Marseillais doit répondre à un code de fabrication : cuisson par saponification en discontinu au chaudron, teneur en acides gras à 63 % minimum, teneur en soude inférieure à 0.1%. Ce procédé est normalement contrôlé par la DGCCRF. Sauf que là aussi les ingrédients ne sont pas forcément les mêmes partout !

  • D’un coté, il y a le savon 100 % végétal (avec aussi parfois des rebuts d’huiles, dont de l’huile de palme issue de la déforestation, de l’huile de Coprah… ), souvent fabriqué à partir de bondillons (savon industriel à base d’huile de palme) importés d’Asie du Sud-Est, qu’on refait fondre et dans lesquels on ajoute les différents additifs (colorants, parfums, conservateurs…) et qu’on hésite pas à estampiller ensuite « savon artisanal » !
  • Et de l’autre, le savon contenant de la graisse animale, du suif (d’ailleurs le fameux code de fabrication autorise ce suif) qui est en fait de la graisse animale issue des restes d’équarrissage, de porc moutons, boeuf… qu’on retrouve sous le nom de « sodium tallowat« .

Si le code de fabrication existe, on comprend aisément l’impossibilité à le faire appliquer dans la mesure où ce code est français et même pas européen et qu’il n’y a aucune appellation présentant des garanties d’un bon savon de Marseille. Juste du bagou des vendeurs qui proposent des carrés de savon « typique » au parfum de Provence, soit disant du terroir et pseudo artisanaux…sans avoir à craindre les contrôles peu fréquents !

Alors, pour être sur de la qualité, choisissez un savon bio certifié : il sera composé d’huiles végétales (olive, coprah…), et des huiles essentielles bio, il peut être enrichi en Aloe Vera bio..

Abonéobio vous propose un savon de Marseille corporel, fabriqué en France, à partir d’huiles végétales bio (et pour l’huile de palme issue de forêts gérées durablement), enrichi en Aloe Vera, disponible en format

Et pour l’entretien écolo de la maison, pensez aussi au Savon Noir authentique (olive et lin) qui nettoie et protège pratiquement toutes les surfaces.

Lire d’autres articles sur Abonéobio :

++ Bien choisir ses cosmétiques en regardant les tensioactifs
++ Bien choisir son gel hydroalcoolique pour se laver les mains
++ Bien choisir sa microfibre pour un ménage écologique
++ Bien choisir son huile essentielle
++ Bien choisir sa crème pour toute la famille
++ Bien choisir son savon noir
++ Bien choisir son désinfectant
++ Bien choisir son éponge pour le ménage et la toilette

Enregistrer

Enregistrer

2 réponses à “Bien choisir son savon de Marseille”

  1. Michel dit :

    Dur dur de faire un choix dans tout ce tobu bohu, effectivement, je dirais qu’il faut soit aller l’acheter à la source soit se contenter de ce qu’on nous propose en limitant les dégats, bio, certifié ect… en tout cas merci pour cet article trés intéréssant.

  2. pacific dit :

    le savon de marseille n’ai plus naturel alors ou en trouver? autrefois quand j’ était jeune j’ ai connu la marque la < perdrix> aujourd’ hui on en trouve plus le savon qui est vendu en grande surface a mauvaise haleine quant on se lave avec. ou se trouve l’usine du serail a marseille