La quinoa bio pousse en Anjou

19 janvier 2011
Auteur: admin

La demande de quinoa explose en Europe et surtout en France. Pour y répondre, un jeune américain s’est installé en Anjou et a lancé sa première récolte de Quinoa avec une coopérative et 33 producteurs angevins et l’aide de l’ESA d’Angers. C’est à partir d’une intolérance au gluten de sa fille que Jason Abbott s’est lancé dans l’aventure de la Quinoa, et une production originale en Anjou
n
nquinoa anjou
n
nJusqu’à présent la graine sacrée des Incas, la quinoa, venait des hauts plateaux de Bolivie, sauf que la culture intensive pour répondre à la demande grandissante commence à poser des problèmes de compatibilité avec les autres productions locales et devient inabordable pour les populations (cf l’article sur le blog la blonde écolo). Face à ce constat, notre entrepreneur a quitté le Tennessee pour s’installer en Anjou et créer la première filière de Quinoa en France. Le val de Loire permet de bénéficier d’un long printemps favorable, avec un climat ni trop chaud ni trop humide, sans gel surtout. La première production 2010 a permis de récolter 210 tonnes de Quinoa, sachant qu’il en faut 3000 tonnes pour couvrir les besoins des consommateurs français.
n
nCoté diététique, il faut savoir que la quinoa n’est pas une graminée et ne pose donc pas les mêmes problèmes d’intolérance au gluten comme le blé. Très nutritive, la quinoa apporte des protéines (14 %) avec 8 acides aminés essentiels, des fibres (plus de 10 %), des acides gras insaturés (plus de 80 %) , des minéraux (dont calcium, magnésium, fer, phosphore, …) et des vitamines (B, B2, C, E…). A la cuisine, la quinoa se prépare facilement en 15 minutes, comme des pâtes ou du riz, on peut aussi l’ajouter aux soupes, aux gratins, …
n
nLa société Abbottagra implantée à Longué Jumelles est donc bien partie pour un développement prometteur, au coeur du pôle international de compétitivité du végétal, Végépolys. A noter aussi l’effort des agriculteurs de la coopérative CAPL (La Coopérative Agricole du Pays de La Loire ) pour la mise en place d’une filière de quinoa bio française sans recours aux produits phytosanitaires de synthèse afin d’éviter les résidus de pesticides dans les graines. A suivre aussi le prochain projet de cet économiste de formation sur les asperges vertes !

nnn

Jason Abbott

14 réponses à “La quinoa bio pousse en Anjou”

  1. Superbe nouvelle ! Nous pourrons donc manger de la quinoa locale, avec l’avantage de ne pas nuire à des populations ! Belle démarche !

  2. MissLabradorite dit :

    Belle initiative, que celle-ci en inspire de nombreux agriculteurs en France, le potentiel est important.
    nJe serai ravie de consommer bientôt du Quinoa Français (c’est quand même plus écolo !).

  3. celine dit :

    Ca c’est super! Je vais faire suivre !

  4. A tous…il parait qu’on dit « le » quinoa et non pas « la » quinoa..navrée pour cette faute 🙂

    @Esra > elle est meilleure en locale, aucun doute ^^ il parait que seul le climat de la vallée de la loire peut l’accueillir, ah la douceur angevine fait toujours ses miracles 🙂

    @MissLabradorite > yes, on a encore d’autres pistes à explorer

    @celine > merci pour le relais 🙂

  5. J’avais déjeuné avec un entrepreneur y’a deux ans qui m’avait que le projet allait être lancé ou était lancé je suis super heureuse !
    nMais par rapport à la demande l’offre est trop faible, au moins on est sûre que toute leur récolte est vendue (du moins j’espère)

  6. dudas janos dit :

    J’ai 70 ans et suis végétarien par nécessité depuis 30 ans. Je suis très content de découvrir le quinoa pour les protéines végétales propres et récupérer j’espère un certain volume musculaire. Merci pour les informations.

  7. regine dit :

    je vais en gouterdu quinoa

  8. Lili dit :

    Est ce vraiment une bonne idée ? A – t – on vraiment besoin de Quinoa ?! On s’en passait très bien jusque là non ? pourquoi ne peut on pas se contenter de consommer ce qu’on trouve chez nous ?!! Est ce vraiment une démarche écolo ? Je suis pas trop sûre … On devrait plutôt se demander pourquoi aujourd’hui tant de personnes sont intolérantes au gluten alors que pendant des siècle le blé était notre aliment de base … C’est un peu comme la médecine d’aujourd’hui où on préfère soigner les symptômes d’une maladie sans en chercher ni en connaître la cause ( = pansement sur jambe de bois !! ) au lieu justement d’essayer de résoudre le vrai problème … ça fait un bon petit moment que la terre tourne à l’envers et c’est pas près de s’arrêter hélas =(

  9. C’est une très bonne chose que le quinoa soit désormais cultivé en France également, car c’est bien beau de manger bio, mais si le quinoa qu’on achète doit traverser la moitié de la planète pour arriver dans l’assiette, c’est pas très écologique…

  10. toure dit :

    je suis un jeune agriculteur ivoirien intéressé par le quinoa que je viens tout juste de connaitre.je souhaiterai avoir de plus amples informations quand à sa culture dans un pays tropical comme la cote d’ivoire et les possibilités d’approvisionnement en semence.je suis hautement intéressé et vous remercie d’avance pour vos infos.

  11. gilou dit :

    Bjr, Je connais très bien l’origine du quinoa en France pour en avoir importé les 1ères graines en Europe en provenance de Bolivie en 1991. A l’origine la démarche et l’idée principale étaient d’aider les paysans sud américains (Bolivie, Pérou Colombie…) à substituer la culture de la feuille de Coca par la culture du Quinoa sous forme de commerce équitable. Le quinoa cultivé en Anjou… c’est bien certes….mais faudra pas s’étonner si les pauvres paysans de ces pays reviennent à la culture de la plante de Coca pour compenser leurs pertes.

  12. MAHEU dit :

    Je cherche moyen d’acheter pour un groupement d’achats bio du quiona bio. Connaissez-vous un moyen, nous sommes en Normandie.
    nMerci de votre réponse.
    nMJM

  13. anne dit :

    acheter du quinoa venu des pays d’ Amérique du sud leur permet de sortir de la misère, Quand vous achetez un ordi ou un phone vous posez vous la question du coût écolo? Je n’ achète pas de quinoa français

  14. Aus?li E, Foca?elli B, Tabacco F, et al. Bone tissue m?ne?al quality and also body system compos?tion in a myelomeningocele child populace:
    n?ffects of strolling capacity as well as sport task.
    nEu?r Rev M?d Pharmacol Sci.