Jardinage : comment aider ses plantes à survivre à l’hiver ?

3 décembre 2017
Auteur: aboneobio

Chute des températures, coup de froid, chauffage… L’hiver n’est pas la saison idéale pour le bien-être de nos plantes, qu’elles soient à l’intérieur de la maison ou dans le jardin.

En hiver, les plantes nécessitent moins de lumière et d’eau que pendant la belle saison, ayant moins d’énergie à dépenser pour faire pousser des feuilles ou des fleurs. Toutefois, elles sont nombreuses à craindre le froid.  Il est néanmoins important de rappeler que l’hivernage est vital pour certaines plantes. Comme les tortues ou les ours, elles aussi ont besoin d’hiberner pour reprendre des forces !

Après les avoir protéger des limaces avec du marc de café au printemps, des pucerons pendant l’été avec du savon noir bio et après une éventuelle taille à l’automne, pour leur permettre de reprendre des forces, Abonéobio vous livre ses astuces pour aider vos plantes à survivre à l’hiver.

Protéger les plantes d’extérieur en priorité…

Il est important de faire le tour de son jardin avant l’hiver afin de protéger les plantes qui le nécessitent. En effet, toutes les plantes n’ont pas la même résistance aux gelées.

Par exemple, les plantes à feuillage caduque, c’est-à-dire qui perdent leurs feuilles, comme les hortensias, seront moins sensibles au froid et auront besoin d’une protection moindre. Un paillage d’écorces ou de feuilles séchées à leur pied fera parfaitement l’affaire.

De leur côté, les vivaces, comme le fuchsia, auront seulement besoin d’avoir les racines protégées du gel. Là encore, un paillage est l’idéal.

Pour les arbustes, l’important est de protéger le tronc. Il est possible d’installer un vieux paillasson tout autour. Pour la ramure de l’arbuste, privilégiez un voile d’hivernage.

Toutes les plantes en pot placées dans le jardin sont très vulnérables au froid, tout comme les plantes méditerranéennes. L’idéal serait même de les rentrer une fois l’hiver venu ! En effet, la température de la terre en pot baisse plus vite que la vraie terre, elles prennent donc plus vite froid.

Si vous n’avez ni serre, ni garage (avec de la lumière) et que vous n’avez pas la place de rentrer toutes vos plantes dans votre salon, pas de panique. Vous pouvez également les laisser dehors, mais en les protégeant au maximum. Pour cela, vous pouvez surélever les pots, afin que le froid ne passe pas directement du sol au pot. Pour garder le pot au chaud, il est également possible de le recouvrir de papier bulle ou de papier journal. Nous vous recommandons également les méthodes précédentes, comme le paillage et le voile d’hivernage.

… et ne pas négliger les plantes d’intérieur

Et pour les plantes d’intérieur ? Elles aussi subissent un changement avec l’hiver. Tout d’abord, la luminosité baisse. Il est donc conseillé de rapprocher ses plantes des fenêtres afin qu’elles bénéficient au maximum de la lumière du jour.

Protéger ses plantes d'intérieur en hiver

Autre point sensible à surveiller : les radiateurs. On comprendra facilement qu’il vaut mieux éviter de placer une plante juste à côté d’un chauffage qui tourne à plein régime ! Par ailleurs, les variations de températures (froid en journée, très chaud le soir) ne sont pas bonnes pour le bien-être de vos plantes. Tous comme les courants d’air, qui peuvent leur être fatals ! Veillez donc à placer vos plantes loin des radiateurs et des zones de courants d’air.

De plus, le chauffage assèche l’air de nos intérieurs. Il convient donc d’être vigilant quant à l’arrosage de nos plantes d’intérieur.

Finalement, nos plantes sont un peu comme notre peau : elles ont besoin d’attention et d’être chouchoutées en hiver ! On les protège du froid comme on enfile un pull. On fait bien attention à leur apporter luminosité et hydratation, comme on utilise une crème hydratante bio pour nos mains !

++ Lire aussi sur Abonéobio :