« Les Cobayes lancent l’alerte » : une marche citoyenne pour la santé environnementale

Auteur: aboneobio

Du 1er mai au 30 juin, un collectif d’organisations représenté par l’association Citoyens, Santé, Environnement organise la Marche Vérité et Justice pour la Santé Environnementale, baptisée « Les Cobayes lancent l’alerte ». Objectif : créer un mouvement citoyen.

« Malbouffe, pollutions, exposition aux produits toxiques, lobbys : BASTA ! » Voici le slogan de la marche « Les Cobayes lancent l’alerte ». Cette Marche pour la Santé Environnementale partira le 1er mai de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) pour relier Paris le 30 juin.

Portée par un collectif d’organisations, comme Générations Cobayes,  l’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT) ou encore Réseau Sortir du nucléaire, cette marche souhaite « créer un mouvement citoyen et un éveil des consciences ». Et cela en mettant en avant leur constat, à savoir :

  • 9 millions de morts par an sont causés par la pollution ;
  • La pollution atmosphérique provoque 48 000 décès prématurés chaque année ;
  • Un Français sur 5 est atteint de maladies chroniques, qui sont en partie causées par des facteurs environnementaux ;
  • Le cancer touche un homme sur deux, et une femme sur cinq. En France, 5 à 10 % des cancers seraient liés à des facteurs environnementaux ;
  • 24 millions de Français sont exposés à des produits cancérogènes au travail ;
  • Etc.

La 4e crise écologique

Pour l’association, nous traversons actuellement une crise sanitaire. Il s’agit selon elle de «  la 4ème crise écologique à côté de la crise climatique, de l’extinction de la biodiversité et de l’épuisement des ressources naturelles. Comme les autres, cette crise est créée par l’humain ».

« Face à cette catastrophe sanitaire galopante, il est temps de réagir et de mobiliser l’ensemble des citoyens dans le cadre d’une grande marche » insiste l’association sur le site internet de cette « marche des cobayes ».

marche citoyenne grandes étapesCette marche de 60 jours abordera une thématique à ses différentes étapes, comme la pollution atmosphérique, le nucléaire, la pollution industrielle par les métaux lourds… Ces « étapes thématiques seront planifiées avec conférences, débats, manifestations sur des sites à risques, projection de films, banquets, signature par les élus locaux de Chartes d’engagements, recueil des cahiers de doléances sur les pollutions et toxicité révélées à faire remonter au niveau national ».

La ville de départ n’a pas été choisie par hasard : Fos-sur-Mer est en effet la ville la plus polluée d’Europe. Après l’arrivée à Paris le 30 juin, une délégation rejoindra Bruxelles tout début juillet pour porter ces revendications au niveau européen.

Envie de rejoindre le mouvement ? Vous pouvez signer la pétition et/ou vous inscrire à la marche.

Vous aimerez aussi sur Abonéobio :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *