Yoga, taï-chi… Quel sport pour la rentrée ?

Auteur: aboneobio

Doux et apaisants, le yoga, le taï-chi ou le Qi gong génèrent de nombreux bienfaits pour la santé. Libération de l’esprit, baisse du rythme cardiaque, concentration… ces pratiques contribuent nettement au mieux-être. Prenez soin de vous !

Les gyms qui soignent

Parenthèse au naturel, les gyms douces font de plus en plus d’adeptes grâce à leur pouvoir de stimulation du corps et de l’esprit. Exemple avec le Qi Gong pensé autour « de mouvements du corps lents et détendus », selon le site de la Fédération des enseignants de Qi-Gong art énergétique (FEQGAE). Cette pratique aide à atténuer l’anxiété, les troubles rhumatismaux, digestifs, respiratoires. Premier point, « la sensation de mieux-être » délivrée par cette pratique. Ainsi elle contribue au fameux « prendre soin ».

Idem concernant la yogathérapie, qui franchit même la frontière de la médecine. « Médecin oncologue de formation, je propose aux patients en soins palliatifs qui le souhaitent des séances de yoga », explique le Dr P. dans la Sarthe. Au quotidien, cette approche, à ce jour non reconnue comme soins de support, « facilite la relaxation, aide à se décentrer de la maladie et diminue en conséquence l’intensité de la douleur ».

Relâcher la pression

Diététicienne et yogathérapeute, Sandrine Pages Nerot propose, elle, sa double compétence auprès de patients en surpoids. « Je pratique une séance de yoga à la fin de la consultation de diététique. »  Le patient se décentre alors d’un sujet qui le pèse : l’alimentation. Le yoga permet à l’esprit de se fixer en douceur vers un ailleurs, de sortir de soi et donc de lâcher prise avec ce qui envahit le mental. « Je vois aussi beaucoup de gens en burn-out. Pour eux l’équilibre nutritionnel et la sérénité sont deux points à travailler au quotidien. » L’objectif au fil du suivi en 10 séances, maintenir le réflexe de cette parenthèse avec soi-même au quotidien. « Je donne donc des techniques faciles à refaire à la maison. » La régularité reste indispensable pour de réels bienfaits.

Automassage et circulation de l’énergie intérieure

Hervé Roquain, professeur de Taï-chi à Vertou, près de Nantes, ne dira pas le contraire. « La plupart des gens qui viennent en cours cherchent à évacuer le stress du travail », conscients de l’anxiété chronique qui peut ronger à l’intérieur sur le long terme.

« Au cours de la séance, je propose un travail sur les sensations. » Une plongée dans notre for intérieur. La séance se divise en deux temps : 45 minutes d’automassage des pieds et des mains pour que l’énergie circule et 45 minutes d’exercices lents et coordonnés associés à un travail sur la respiration et la posture. Un mélange d’introspection et de mouvance sans faire appel à la réflexion. « Il n’existe pas d’espace de parole pour que l’énergie reste dans le corps et ne remonte pas dans la tête, pour que le rythme cardiaque s’apaise. »

Sources : interviews de Sandrine Pages Nerot, diététicienne et yogathérapeute, anciennement à Avrillé (Maine-et-Loire). Dr P., cancérologue en soins palliatifs et yogathérapeute dans la Sarthe. Hervé Roquain, professeur de Tai-chi à Vertou (Loire-Atlantique). Site de la Fédération des enseignants de Qi-Gong art énergétique.

Lire aussi sur Abonéobio :

 

 

3 réponses à “Yoga, taï-chi… Quel sport pour la rentrée ?”

  1. Rodolphe dit :

    Merci pour ce billet, qui rappelle très justement les bienfaits de ces pratiques.

    Cependant, je me permets de souligner que le tai-chi-chuan ne peut être assimilé à une « gym douce ». Au contraire des autres pratiques citées, il s’agit d’un art martial (comme le rappelle le terme chinois « chuan »). Si certains bienfaits résultent en effet de sa pratique, il se doit de préserver ses racines martiales, notamment en s’exerçant avec un partenaire ou en maniant les armes traditionnelles chinoises.

  2. aboneobio dit :

    La définition du sport selon le Larousse: « Activité physique visant à améliorer sa condition physique. » Pour moi, il s’agit bien de sport, on ne sent que mieux dans son corps après avoir pratiqué de manière régulière.

  3. visiteur dit :

    le Yoga, et le taï-chi… ce n’est pas du sport !! ce ne sont pas des sports !!! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *