4 gestes à adopter pour réduire vos déchets

Auteur: aboneobio

Envie d’être un peu plus écolo à la rentrée ? Et si vous commenciez à adopter le mode de vie zéro-déchet ? Avant de réduire vos déchets annuels à un simple bocal, voici quelques astuces pour débuter et réduire vos déchets.

Réduire ses déchets

1/ Dire adieu au film étirable

Un reste de soupe au fond d’un saladier, des crêpes à garder dans le placard… Voici une astuce toute simple pour réduire ses déchets, ou plutôt une mauvaise habitude à éliminer : le film étirable. Vous savez, ce film alimentaire en plastique dont on se sert pour recouvrir les restes d’une assiette, d’un bol, d’un plat…Et même si son emballage revendique « film étirable alimentaire oxo-biodégradable » ne pensez pas avoir trouver la solution écologique! L’ADEME a d’ailleurs pointé du doigt cette fausse bonne idée.

Au lieu d’avoir ce réflexe, nous vous conseillons de mettre vos restes alimentaires dans une boîte de conservation. Les boîtes Preserve sont fabriquées à partir de plastique recyclé, et permettent de conserver vos aliments plus longtemps, pratique !

Vous pouvez également opter pour un emballage éco-friendly et réutilisable, comme ceux des belges Wrapi. Il s’agit de tissu auquel est ajouté de la cire d’abeille et un ingrédient secret qui permet d’avoir la même utilisation que le film étirable classique. Seule différence, il ne passe pas au micro-ondes, et il reste déconseillé pour la viande et le poisson.

2/ Opter pour des produits rechargeables

Au-delà du fait que les produits en grand conditionnement sont moins chers au prix du litre ou du kilo, ils permettent de réduire les déchets !

Etamine du lys et Coslys proposent certains de leurs produits en bidons de 5 litres. C’est le cas de la lessive, du liquide vaisselle mais encore des shampoings et gels douche.

Autre possibilité du côté des produits d’entretien ménagers, les recharges à diluer. Le principe ? Un concentré de produit dans un flacon de 50 ml. Une fois transvasé dans un flacon vaporisateur et 450 ml d’eau ajouté, vous obtenez un produit de 500 ml. Et écologique : le flacon de la recharge à diluer permet d’économiser près de 80 % de plastique par rapport à un spray classique.

3/ Passer à la cup féminine

Chaque mois, ce sont entre 15 et 25 protections hygiéniques (serviettes, tampons) qui finissent à la poubelle au bout d’une poignée d’heures. Pourtant, une alternative écologique a fait son retour sur scène : la cup féminine. Aussi appelée coupe menstruelle, elle ne date pas d’hier : les premiers brevets remontent aux années 30 !

La cup doit être nettoyée à chaque retrait et régulièrement stérilisée. A partir de là, elle peut durer de 3 à 10 ans, tout de même !

4/ Faire le tri dans la salle de bains

La salle de bains est une pièce importante pour les zéro-déchets. Pourquoi ? Simplement parce qu’il y a beaucoup de déchets à éviter. En premier lieu : les cotons.

Il faut dire qu’entre le nettoyage de la peau, le démaquillage et les changes de bébé, il est facile d’en jeter une sacrée quantité tous les jours ! Pour éviter cela, il suffit de passer au coton lavable ! Les carrés démaquillants en coton Les Tendances d’Emma, ainsi que les carrés bébé, s’utilisent comme un coton classique. Seule différence, au lieu de le mettre à la poubelle après utilisation, il est à glisser dans la machine à laver.

Autre élément incontournable de la salle de bains, les cotons-tiges. Ceux en plastique seront bannis des rayons à partir du 1er janvier 2020. Mais autant s’y habituer dès maintenant. Le cure-oreille écologique en bambou de Lamazuna remplace les bâtonnets ouatés. Au lieu de le jeter à chaque utilisation, il suffit de le nettoyer et de le réutiliser. Une bonne pratique de plus à adopter !

 

Les commentaires sont fermés.