Écologie digitale : comment devenir un internaute responsable ?

Auteur: aboneobio

Au quotidien, vous vous êtes rangés du côté green de la force : tri des déchets, baisse de votre consommation d’électricité, achats raisonnés, bio ou éthiques…
Mais savez-vous qu’en utilisant internet, vous et NOUS TOUS sommes responsables de 50% des gaz à effet de serre émis par cet outil ? Aujourd’hui on vous parle écologie digitale. On vous livre ici quelques conseils et astuces pour réduire au mieux votre empreinte écologique en ligne.

ecologie digitale

Le saviez-vous ?

  • La pollution numérique émet autant de gaz à effet de serre que l’aviation civile.
  • Si internet était un pays, il serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde.
  • Un mail parcourt en moyenne 15000 km.

Ces informations vous font froid dans le dos ? Et pourtant, bien qu’étant virtuel, internet n’en n’est pas moins polluant, bien au contraire !

Allez, une dernière pour la route :

  • 73% des français n’ont jamais entendu parler d’écologie digitale.

Si vous faites partie de ces personnes, n’ayez crainte, rien n’est perdu pour autant !

La preuve par 2 :

Je change mes habitudes sur les moteurs de recherche !

Vous passez le plus clair de votre temps à questionner votre moteur de recherche pour trouver une adresse ou la recette d’un gâteau ? Mais saviez-vous que chaque requête Google émet, en moyenne, 7 grammes de CO2 ?
Commencez donc par limiter vos recherches sur les moteurs ou tout du moins stoppez les demandes à rallonge avec des mots-clés qui n’en finissent pas. Plus la recherche sera précise moins elle grignotera d’énergie.

Quitte à questionner internet, autant le faire de manière responsable.
Ainsi, bannissez les traditionnels Google et autre Mozilla au profit de moteurs de recherche qui font bouger les choses, comme :
Ecosia : qui plante un arbre toutes les 1,1 seconde.
Lilo : qui finance des projets sociaux et environnementaux.
Ecogine : qui reverse 10% de ses recettes à des associations solidaires sélectionnées par les internautes.

Pensez également à mettre vos sites fétiches dans les fameux favoris. Cela vous évitera d’avoir une énième fois recours à votre moteur de recherche.

Je fais du tri dans ma boite mails !

12 milliards. C’est le nombre de mails qui s’échangent à travers le monde chaque heure selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.
Un acte pour le moins énergivore puisque cela représente 50 Giga Watt/ heure soit l’équivalent de l’énergie de 18 centrales nucléaires produite en 1h.

Il devient alors nécessaire de se désabonner des newsletters inutiles qui polluent votre boite mail, de supprimer les spams et de vider votre corbeille régulièrement.
En effet, ces données sont stockées dans les serveurs qui tournent et consomment de l’énergie en grande quantité.
Si vous n’avez pas le temps de vous en occuper, sachez qu’il existe des outils qui s’en chargent pour vous : Cleanfox.

À noter qu’il est aussi conseillé de compresser les pièces jointes au maximum et d’envoyer des photos basses résolutions.

Aussi, limitez le nombre de destinataires lors de l’envoi de mails. Cela peut paraître anodin mais une dizaine de destinataires c’est encore et toujours plus d’émission de gaz à effet de serre.

Et vous, quels sont vos conseils autour de l’écologie digitale?

3 réponses à “Écologie digitale : comment devenir un internaute responsable ?”

  1. Bastien dit :

    Fermer les onglets non utilisés qui restent inutilement stockés sur des serveurs.

    Limiter notre consommation de streaming (qui représente la majeur partie de la pollution internet) et favoriser le téléchargement.

  2. Matthieu dit :

    Réduire sa consommation de vidéo et baisser la résolution surtout qd c’est sur un téléphone portable ou tablette qui ne nécessite pas de la hd.

    Arrêter de romancer sa vie en photos sur les différents réseaux sociaux et limiter le nombre de photos que l’on stock en ligne.

    Faire réparer ou renouveler les pièces cassées des appareils électroniques.

  3. Shabba dit :

    Salut,
    Vous pouvez aussi retirer le texte original quand vous répondez à un mail. Surtout s’il a été envoyé à plusieurs personnes et que vous « répondez à tous ».
    Sur certaines messageries ou logiciels de messagerie c’est un réglage que l’on trouve dans les options. Faire ce réglage évite d’avoir à systématiquement sélectionner et supprimer le texte du mail auquel on répond.
    Belle journée