Comment faire un herbier?

Auteur: aboneobio

Que ce soit par loisir ou à caractère plus scientifique confectionner un herbier permet de mieux comprendre les plantes qui nous entourent et leurs vertus. Une activité à partager en famille!

feuille herbier

Qu’est ce qu’un herbier?

Si vous aimez les plantes comme moi et que vous souhaitez mieux les connaître, pourquoi ne pas faire un herbier? L’herbier que l’on appelle aussi jardin séché a été inventé par un médecin botaniste italien Luca Gini au seizième siècle. Il s’agit de créer une collection de plantes desséchées et aplaties. Conservées entre des feuillets, soigneusement désignées et classées, l’herbier s’utilise beaucoup pour l’étude de la botanique. Selon vos envies, il peut être thématique: les aromatiques, les feuilles, les plantes à parfum, les fleurs comestibles…Et pourquoi ne pas faire un herbier décoratif que vous mettriez sous cadre? La profusion de plantes mise en scène sur votre mur de cuisine peut être une bonne idée de décoration personnalisée.

Comment s’organiser pour réaliser un herbier?

Il y a plusieurs choses à prévoir:

Où cueillir les plantes? Quel équipement prévoir? Comment faire sécher les feuilles de son herbier? Comment coller les plantes?

  1. Bien choisir son lieu de collecte: En dehors des parc nationaux, les réserves naturelles et les sites protégés, votre zone de collecte est très large. Jardin, commune ou lieu de vacances sont autant d’endroits pour organiser votre cueillette. Attention tout de même à ne pas cueillir des espèces protégées! Vous trouverez la liste à jour sur le site de l’Inventaire National du Patrimoine Naturel. Il y en a plusieurs centaines.
  2. Bien s’équiper et procéder par méthode est essentiel. Il vous faudra le matériel suivant pour réaliser votre herbier: Ficelles ou sangles, plusieurs feuilles de papier journal, couteau ou sécateur, carnet de récolte et un crayon, éventuellement un appareil photo ou votre smartphone pour prendre des photos sur le lieu de collecte. Vous pourriez ensuite vous appuyer sur une application de reconnaissance des plantes comme Pl@ntNet qu’Aboneobio vous recommande.
  3. Pour une bonne conservation des plantes, nous vous recommandons de les faire sécher entre deux feuilles de papier journal que vous changerez tous les jours tout du moins les trois premiers jours.
  4. Pour fixer les plantes sur les feuilles de carton utilisé du papier kraft gommé qui aura l’avantage de pouvoir être découpé à la dimension souhaitée et surtout de pouvoir repositionner les plantes si besoin. Évitez le scotch ou la colle. Enfin il ne vous restera plus qu’à ajouter le nom de la plante (en français ainsi que son nom latin), la date et le lieu de cueillette.

Coup de cœur d’Aboneobio pour le site internet Botanique Editions qui propose pleins d’accessoires et supports pour être un.e expert.e des herbiers!

A lire sur Aboneobio

Huiles essentielles: pour qui, pour quoi, comment?

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *