L’aquaponie : qu’est-ce que c’est?

Auteur: aboneobio

Aujourd’hui de nombreux consommateurs souhaitent savoir d’où proviennent les aliments qu’ils consomment et comment ils sont produits. Et si vous pouviez produire vous même vos fruits et légumes ainsi que vos poissons tout cela sans produire de déchets? L’aquaponie est une technique qui se développe partout à travers le monde. Mais alors l’aquaponie : qu’est-ce que c’est?

aquaponie

L’aquaponie provient des mots « aquaculture » qui signifie élevage de poissons et « hydroponie » qui est la culture de végétaux hors sol. L’aquaponie regroupe des végétaux, des poissons et des bactéries dans le but de créer un éco-système naturel

Comment l’aquaponie fonctionne?

aquaponie

Crédit photo : https://www.aquaponie.fr/

Il s’agit d’un système fermétrois éléments interagissent ensemble. En effet, les poissons émettent des déchets qui servent d’engrais pour les plantes. Ces dernières vont ensuite purifier l’eau puis l’eau purifiée va être remis dans l’eau des poissons. Les bactéries interviennent quant à elle pour retirer l’amoniac des déchets du poisson et les transformer en nitrat. L’amoniac étant dangereux pour les plantes. 

Quelles variétés de légumes?

Toutes les variétés de légumes ne sont pas compatibles avec l’aquaponie.

Il est conseillé d’utiliser les légumes à feuilles vertes tels que la laitue, la mâche, le basilic, les épinards ou encore la ciboulette. Cela dépendra également si votre installation est dans une serre ou dans votre jardin ou encore suivant le niveau d’ensoleillement comme lorsque vous faites du jardinage classique. N’hésitez pas à choisir le légume suivant le climat de la ville où vous habitez. En effet, les légumes qui poussent habituellement dans votre jardin pourront être utilisés en aquaponie. 

Quels types de poissons?

Les poissons d’eau douce sont les plus souvent utilisés.

Le tilapia est l’espèce de poisson la plus courante dans l’aquaponie. Ce poisson peut mesurer jusqu’à 50 centimètres. Il est vrai que ce poisson accepte les conditions changeantes de l’eau et il tolère également l’encombrement. Cependant sur la centaine d’espèces de tilapia, seules quelques unes sont compatibles avec l’aquaponie.

La truite ou encore les écrevisses et les crevettes d’eau douce peuvent être aussi utilisées.

Économique et écologique

L’aquaponie peut être pratiqué en campagne ou en ville dans un grand ou un petit espace. Economique et écologique, cette technique vous permet de cultiver vos propres fruits et légumes ainsi que vos poissons. Il peut donc être un premier pas si vous êtes dans une démarche d’autonomie alimentaire.

Ce système n’émet aucun rejet il est donc également écologique. Il permet entre 90% et 95% d’économie d’eau. Les pertes d’eau étant liées à l’évaporation et à l’absorption de l’eau par les plantes. 

Cette pratique est aussi zéro déchet car vous pouvez également nourrir vos poissons grâce aux vers issus du compost ou grâce à vos déchets végétaux.

Alors êtes-vous prêt à tester l’aquaponie?

Si vous souhaitez davantage d’informations sur l’aquaponie, vous pouvez consulter le site internet de la Fédération française d’aquaponie.

A LIRE AUSSI SUR ABONEOBIO

Permaculture, comment ça marche?

Pl@ntNet, une appli mobile pour reconnaître les plantes

Comment remplacer les pailles plastiques?

Les commentaires sont fermés.